LA JONCTION - LES BOSSONS

Point de départ : Parking Du Glacier - Route du Mont (1153 mètres)
Point d’arrivée : La Jonction (2589 mètres)
Dénivelé : 1650 mètres
Distance A/R : 13 kilomètres
Niveau : Difficile
Dangerosité : Faible



Il s’agit d’une randonnée que l’on souhaitait faire depuis quelque temps.

Notre séjour à Chamonix nous a permis de la réaliser.

Point de rencontre entre le Glacier des Bossons et celui de Taconnaz à atteindre.

Le départ se fait du parking (1153 m) où il est indiqué 4h50 de montée pour atteindre la « Jonction » .Autre possibilité pour les moins téméraires, l’emprunt d’un télésiège que vous transportera directement au Chalet du Glacier à 1480 mètres.

Les premiers kilomètres de la randonnée sont peu attrayants, ils se résument à une succession de lacets dans une partie boisée. Arrivés au chalet du Glacier, profitons de l’espace aménagé nous permettant d’apprécier la vue du Glacier des Bossons.

Sommes également surpris par la présence de débris du célèbre avion d’Air India ou « Malabar Princess » qui s’est écrasé le 3 novembre 1950 sur le Glacier des Bossons ( en savoir + ).

Continuons notre chemin et retrouvons une partie de la randonnée similaire aux premiers kilomètres à savoir de nombreux lacets en sous bois jusqu’au Chalet des Pyramides qui se trouve à 1895 mètres.

A partir de ce deuxième chalet, les choses sérieuses débutent ! Le sentier devient plus pentu et étroit, les sous-bois s’effacent petit à petit. Arrivons au niveau d’une dalle en béton qui nous indique le balisage à

suivre à savoir des petits ronds jaunes afin d’atteindre la « Jonction ». Poursuivons notre itinéraire et pour la première fois depuis le début de la randonnée, le chemin descend de quelques mètres, ce qui nous permet de récupérer , mais cela sera de courte durée.

Un peu plus loin, sommes agréablement surpris par le Glacier de Taconnaz qui se dresse devant nous. Faisons quelques arrêts afin de continuer à en prendre plein les yeux.

Point de départ de la randoonée

Point de départ de la randoonée

Le Glacier de Taconnaz

Le Glacier de Taconnaz

La randonnée continue, arrivons à un col, passons de l’autre côté et tombons nez à nez avec le glacier des Bossons. Nous sommes une fois de plus en extase. Le chemin devient de plus en plus rocailleux et continu a monter avec une partie plus délicate où l’aide de nos mains sera indispensable pour la progression.

Cela fait plusieurs heures que l’on marche et cela se fait ressentir. D’autant plus, que la randonnée est configurée de façon à ce que le point d’arrivée ne soit pas visible.

Poursuivons, arrivons au Gîte de Balmat ( le 7 Aout 1786 , Jacques Balmat et le Dr Pacard montent entre le Glacier des Bossons et de Taconnaz et bivouac à l’endroit désormais appelé Le gîte de Balmat. Le lendemain soir, ils atteignent le sommet du Mont-Blanc).

Ce gîte est un gîte naturel, composé de blocs de roches .

Retrouvons nos lacets et grâce à la bonne humeur et aux encouragements des randonneurs croisés sur notre route. Arrivons enfin au point culminant de cette randonnée, la « Jonction » à 2589 mètres après 3

heures de marche.


Nous avons remarqué que toutes les personnes , nous y compris avons eu la même réaction à l’arrivée : tous perdus pied, c’est le cas de la dire .Éblouissement total face a ce spectacle de la nature que l’on en perd l’équilibre lorsqu’on le découvre . On ne sait plus où donner de la tête. D’un coté le merveilleux glacier des bossons, plus haut sur la gauche l’imposante aiguille du midi. Puis notre regard est happé par le toit de l’Europe ou autrement dit « leMont-Blanc ». Nous avons même l’impression qu’il est juste à coté de nous. Sans oublier le Glacier de Taconnaz qui est sublime.

Restons un petit moment à admirer ce magnifique spectacle puis à contre cœur, devons commencer à redescendre car, le temps se gâte.

Cette randonnée restera gravée dans nos mémoires et restera l’une des plus belles réalisées.


Alexandra